top of page
  • Writer's picturecchumanity

Projet franco-suisse « UBUNTU - Nous sommes parce que vous êtes ». Une Collaboration solidaire entre les associations LOBA et CoCreate Humanity (CCH).

Updated: Mar 31

This article will be published in English soon.


Les associations LOBA et CoCreate Humanity (CCH) sont heureuses de vous dévoiler leur projet franco-suisse commun « UBUNTU - Nous sommes parce que vous êtes » qui sortira en juin 2025. Le projet est un événement qui se tiendra sur trois jours les 17, 18 et 19 juin 2025. L'événement pilote aura lieu à Paris, en France, avec l'intention de le reproduire à Genève, en Suisse, puis à l'international.

Jour 1 - Exposition de peintures

Jour 2 - Exposition de photographies et débats

Jour 3 - Spectale de danse et cocktail dînatoire



La naissance du projet « UBUNTU - Nous sommes parce que vous êtes »


C'est la rencontre entre les cofondateurs Hélène Ros (CCH) et Bolewa Sabourin (LOBA) à Paris le 30 novembre 2022 qui a tout déclenché.

Bien que les deux associations ne soient pas investies de la même mission, des points communs ont vite émergé à savoir comment aider et traiter les personnes traumatisées, comment faire entendre leurs voix et comment sensibiliser le grand public tout en apportant de la lumière et de l'espoir alors que le contexte social, économique et international est plus que jamais morose.

Et si nous organisions un événement commun pour révéler les personnes qui font appel aux services de LOBA et CCH ? De cette réflexion est née une véritable collaboration solidaire, une collaboration qui s'appellerait « UBUNTU - Nous sommes parce que vous êtes ».



Qu'est-ce que LOBA et CoCreate Humanity (CCH) ?


LOBA (« exprime-toi » en lingala) est une association qui a été cofondée en 2016 par Bolewa Sabourin et William Njaboum. Le siège de l'association se situe à Paris (France), à la Cité Audacieuse, en un lieu innovant, multidisciplinaire et ouvert au public et dont la devise est « Liberté, Égalité, Sororité ». L'association LOBA met l’art au service de la Cité et des enjeux de société, transformant ainsi l’activisme en ARTivisme. L’art comme un outil de transformation sociale avec lequel on peut s’engager, s’instruire, se mobiliser ou se (re)construire. Les ateliers de danse comme thérapie que propose LOBA permettent aux femmes de réhabiliter leur corps, de ne pas se sentir seules et surtout de se sentir à l’écoute sans être jugées.


Le projet Re-Création de LOBA (libère, connecte, transcende) rassemble plusieurs activités (danse comme thérapie, spectacles-débats, éducation et conférences) réparties en deux pôles.



Article du 24 janvier 2024 de ABLOCK.


Le pôle Santé a pour objectif de réparer les femmes victimes de traumatismes grâce à la synergie entre danse et temps de parole, de leur permettre de s’exprimer, de se réapproprier leur corps et leur histoire dans la visée de se reconstruire.

La danse est un outil d’émancipation et un moyen d’expression qui permet aux personnes ayant subi des violences d’extérioriser leurs traumatismes et de se libérer. Le modèle de LOBA se base sur la complémentarité d’un binôme entre un·e danseur·se et un·e psychologue afin de permettre aux femmes de se ré-approprier leur corps et de faire un pas vers leur reconstruction. Un protocole pilote a été testé en République Démocratique du Congo (RDC) en 2017 auprès de femmes victimes de viol comme arme de guerre. A la suite de ce premier protocole et de retour en France, LOBA a tissé des liens de complémentarité avec des structures d’accueil et d’accompagnement, des hôpitaux et des centres d'hébergement d’urgence. Dans leurs parcours de santé, les femmes accueillies au sein des différents établissements, peuvent bénéficier de l'accompagnement thérapeutique de LOBA de façon hebdomadaire.


Le pôle Engagement a pour but de sensibiliser le grand public aux violences sexistes et sexuelles. Par le biais de la danse et de la parole, LOBA veut engager tous les citoyens à agir dans la lutte pour le droit de toutes les femmes. Le pôle est très actif et opère par le biais de plusieurs ateliers.



Compagnie de danse ReCréation 

Sensibiliser aux violences que subissent les femmes en République Démocratique du Congo (RDC).

Utiliser l’art pour aborder le sujet de ces vies v(i)olées, de ces enfants traumatisé·es et de ces richesses pillées. « LArmes », c’est l’histoire de ces survivantes qui jaillit du corps, de la parole et des percussions de quatre artistes. Le spectacle « LArmes » est suivi d’un débat qui permet de contextualiser et d’approfondir les différentes interrogations. 


Re-Création Lycée 

Rendre les jeunes actrices et acteurs de la lutte pour les droits des femmes.

L’entrée au lycée est un moment-clé pour sensibiliser les jeunes à leurs responsabilités citoyennes et leur permettre de prendre conscience de leur capacité d’action sur leurs vies et celles des autres. Ainsi, afin de prévenir des violences faites aux femmes, LOBA aborde des thématiques comme l’égalité entre femmes et hommes, les violences basées sur le genre et les stéréotypes à l'origine de ces violences. L'objectif est de donner le pouvoir aux jeunes d'agir à travers une production artistique qui matérialise leurs réflexions et leur vision du monde.


Masculinités

Repenser la place des hommes dans notre société afin de créer un avenir plus juste.

Comment ? La première clé est de se parler : parler de nos vulnérabilités, braver l’interdit et tuer le mythe de l’invulnérabilité qui fait souffrir l’humanité et la planète.

Au travers de conférences, d'ateliers de concertation et d'ateliers de production, LOBA amène à la réflexion en débutant par une question à priori très simple : « Qu’est-ce qu’être un homme au 21ème siècle ? ».

« Nous apprenons, chaque semaine, bien plus des femmes que ce que nous aurions à leur apprendre en tant que co-thérapeutes, de par leur sagesse, leur force, leur courage et leur résilience. Face à cela nous leur offrons une écoute et un espace-temps d’expression, une pause dans cette lutte constante qu’est leur quotidien pour survivre. » - Rapport annuel de LOBA 2021.





CoCreate Humanity (CCH) est une association basée à Genève (Suisse) qui a initialement été cofondée en 2019 par trois humanitaires issus du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). CCH offre un soutien psychosocial par la pair-aidance aux travailleurs humanitaires en souffrance et leurs proches. L'association honore le travail de la communauté humanitaire et commémore celles et ceux qui ont perdu la vie, qui sont ou ont été blessé·es, emprisonné·es et kidnappé·es dans l’exercice de leur mission humanitaire.


Le travail humanitaire a toujours fasciné par la volonté des individus de faire don de soi pour améliorer le monde en se consacrant aux populations en détresse. Ce travail a pourtant un coût. La personne qui s’engage dans cette voie doit pouvoir en mesurer les conséquences pour elle-même, sa famille et ses proches. Derrière la fascination et l’enthousiasme se cachent parfois des risques et des dangers insoupçonnés, notamment en regard de sa santé mentale.


Malgré le travail de formation et de préparation mené par les associations et les organisations non gouvernementales (ONG) auprès de ses volontaires et salariés, l’exposition à des situations de crises a inévitablement des répercussions psychologiques sur celle ou celui qui les vit. Pour celles et ceux qui s’engagent en expatriation : travailler dans l’humanitaire, c’est se préparer à partir pour s’adapter à de nouvelles et difficiles conditions de vie et c’est se préparer à revenir dans un environnement qui était au départ familier et qui deviendra étranger, anormal et difficile au retour.


CoCreate Humanity a mis en place un dispositif professionnel à destination de la communauté humanitaire. Sa volonté est de permettre à tout travailleur humanitaire de disposer d’un espace de dialogue neutre et bienveillant, d’un sas de décompression au sein duquel il/elle pourra s’exprimer librement et sans jugement. L’association s’est constituée sur le modèle d’une communauté de pairs-aidants et s’adresse à une très large audience en couvrant la jeune génération d’humanitaires jusqu’aux retraités et les laissés pour compte du secteur.



CoCreate Humanity travaille avec un large réseau de professionnels de la santé mentale en Suisse, en France et dans le monde. L'association a été reçue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Genève en juin 2023L'association est devenue une plateforme d'informations pour les travailleurs humanitaires du monde entier.


L'objectif de CCH est de faire de Genève un pôle de réflexion sur la santé mentale et le bien-être psychosocial des humanitaires et de créer le premier lieu de réhabilitation psychosociale pour les humanitaires à l'instar de ce que la France a créé pour les militaires blessés psychiques avec l'existence des maisons Athos depuis février 2021.


La musique, l'art, le sport et la gastronomie sont de puissants outils et leviers de plaidoyer pour CoCreate Humanity. Pour l'association, il est primordial de sensibiliser à ses actions et de proposer quelque chose en retour, un procédé « gagnant-gagnant » où la personne se fait plaisir tout en participant à une cause associative. Les ambassadeurs officiels de l'association sont la violoncelliste internationale Julie Sévilla-Fraysse et le vice-champion du monde d'apnée Stéphane Tourreau.


« La santé mentale des personnes qui travaillent dans le domaine humanitaire doit être protégée ou restaurée. Accompagner des victimes de catastrophes ou d’exactions et, a fortiori, en être soi-même victime entraîne des conséquences immédiates (stress aigu) et parfois différées (stress post-traumatique) qui exigent une prise en charge appropriée pour éviter que leur avenir ne soit compromis. CoCreate Humanity répond à ce besoin essentiel, ce qui rend son action incontournable. » - Professeur Nicolas Franck, Chef du pôle Centre rive gauche - Centre Hospitalier Le Vinatier, Responsable du Centre ressource réhabilitation psychosociale et remédiation cognitive à Lyon et Professeur à l’Université Claude Bernard Lyon 1.



Qu'est-ce que le projet « UBUNTU - Nous sommes parce que vous êtes » ?


Le projet « UBUNTU - Nous sommes parce que vous êtes » permettra de faire la lumière sur les personnes victimes de violence sexuelle, les humanitaires et les reporters de guerre qui ont été témoins ou qui ont été victimes de violence sexuelle dans le cadre de leur mission professionnelle. Le projet mettra au devant de la scène, les traumas, l'état de stress post-traumatique, la résilience et l'espoir.

LOBA et CoCreate Humanity (CCH) ne pouvaient pas penser ce projet sans inclure les reporters de guerre qui parcourent les zones de conflits pour rendre compte des événements qui s'y déroulent et qui sont au cœur même des situations qu'ils décrivent.

« Comme les militaires, les humanitaires ou les victimes de conflits et de catastrophes, les professionnels de l'information représentent une population à risque. » - Extrait page 10 Les Blessés de l'Info - De la prévention et de la prise en charge du stress post-traumatique dans les médias, mai 2023.


Trauma vicariant, état de stress post-traumatique, isolement... La manifestation des traumatismes et les symptômes sont les mêmes mais comment chacune de ces personnes vit ce fardeau et quelles sont les méthodes qui permettent de cultiver la résilience et de (sur)vivre après avoir été victime ou témoin d'une telle violence qui touche à l'intégrité du corps et de l'esprit ? Comment les blessures physiques et psychiques peuvent-elles devenir « kintsugi » ?

Le kintsugi qui signifie « jointure en or » est un art japonais ancestral qui invite à réparer un objet cassé en soulignant ses cicatrices de poudre d'or. 

« Le kintsugi, ou l’art de sublimer les blessures… La voie du kintsugi peut être vue comme une forme d’art-thérapie, vous invitant à transcender vos épreuves et transformer votre propre plomb en or. Il vous rappelle que vos cicatrices, qu’elles soient visibles ou invisibles, sont la preuve que vous avez surmonté vos difficultés. En matérialisant votre histoire, elles disent : « Tu as survécu ! » et vous apportent un supplément d’âme. Encore plus beau, encore plus résistant, encore plus précieux, encore… là ! » - Extrait Kintsugi - L'art de la résilience de Céline Santini, partie « L’art aide à vivre » - Éric-Emmanuel Schmitt.


Dans un premier temps, LOBA et CCH lanceront un appel à témoigner auprès de personnes victimes de violence sexuelle, de travailleurs humanitaires et de reporters de guerre qui ont été témoins ou qui ont été victimes de violence sexuelle (dix à quinze témoignages par catégorie). A l'issue de ces témoignages, un travail de scénarisation sera réalisé afin de créer un spectacle de danse avec du mapping vidéo pour représenter les différents contextes.

Le spectacle de danse - jour 3 - viendra clôturer trois jours d'événements et de débats et sera suivi d'un cocktail dînatoire.


Les personnes qui contribueront, par leur témoignage, à la réalisation du projet « UBUNTU - Nous sommes parce que vous êtes » seront invitées à être photographiées.

Les photographies constitueront le jour 2 de l'événement, et l'exposition sera suivie d'un débat de deux heures.


Le jour 1 sera autour de la peinture avec une exposition de toiles autour des thématiques de la violence sexuelle, des traumatismes, du stress post-traumatique, de la résilience, et de la rencontre entre les initiatives de LOBA et CCH.


Un projet d'une telle envergure ne peut se faire qu'en co-création avec l'implication de différents actrices et acteurs. La co-création amène plusieurs sensibilités et plusieurs angles de vue afin de révéler des thématiques sensibles qui font partie du quotidien, de près ou de loin, de toutes et tous.


UN PROJET QUI VA SE CONSTRUIRE JUSQU'EN 2025 ! RESTEZ A L'ECOUTE !



Les équipes du projet « UBUNTU - Nous sommes parce que vous êtes »


CoCreate Humanity (CCH) : www.cocreatehumanity.org

UNDA studio (charte graphique, mapping vidéo, illustrations et motion design)

StepAhead avec Aurélie Chaudieu

Kalian Lo (photographies et interviews)

Julie Sévilla-Fraysse

Cuizines avec Yann Ferrand

Liste non exhaustive 


NOUS REMERCIONS INFINIMENT L'EQUIPE DE UNDA STUDIO POUR LA REALISATION DU LOGO DE CE MAGNIFIQUE PROJET !



141 views0 comments

Comments


bottom of page