• cchumanity

Humani-Topic | TSPT et Thérapie de la Reconsolidation avec le Pr. Alain Brunet | 23 septembre à 18h



LES MAUVAIS SOUVENIRS SONT-ILS À JAMAIS ANCRÉS DANS NOTRE CERVEAU ?


La neuroplasticité nous apprend que ce n'est pas le cas. Il existe une approche fondée sur des preuves pour diminuer progressivement la force d'un souvenir émotionnel.


A travers ce webinaire, Alain Brunet, professeur de psychiatrie à l'Université McGill qui étudie le stress post-traumatique depuis 30 ans, expliquera comment la Thérapie de la Reconsolidation change la façon dont nous traitons le trouble de stress post-traumatique (TSPT).


Il abordera plus précisément les éléments suivants :

  • Le traitement actuel du TSPT

  • La découverte de la reconsolidation

  • Thérapie de la Reconsolidation : offrir un nouvel espoir aux survivants de traumatismes

Le webinaire se tiendra le jeudi 23 septembre de 18h à 20h (CET - heure de Genève).

Vous pouvez vous inscrire gratuitement à l'adresse suivante pour obtenir le lien Zoom : info@cocreatehumanity.org


Nous vous informons que la première partie de la visioconférence (présentation de la thématique) sera enregistrée et diffusée ultérieurement sur notre site internet mais pas la seconde partie qui est un moment d'interaction avec les participants. Le document de présentation sera également partagé.



QUI EST NOTRE INTERVENANT EXPERT ?


Docteur en psychologie spécialisé en santé mentale à l'Institut Douglas de Montréal, Alain Brunet a consacré sa carrière professionnelle à l'étude du trouble de stress post-traumatique (TSPT). Il est reconnu internationalement pour ses recherches sur le traitement des victimes ayant développé un traumatisme émotionnel.


L'histoire d'une découverte thérapeutique prometteuse pour traiter le TSPT


Comme c'est souvent le cas chez les êtres humains, vivre un événement majeur peut déterminer la mission d'une vie. C'est ce qui est arrivé à Alain Brunet, qui a consacré sa vie à trouver un remède à un traumatisme inopérable, celui du pire souvenir d'une vie.


Une vocation professionnelle née d'une expérience traumatisante


La vocation scientifique d'Alain Brunet n'est pas un hasard. Il était étudiant à l'Université de Montréal en 1989, au moment du pire massacre de l'histoire du Québec. Un étudiant entre dans l'université lourdement armé, il tue 14 femmes et en blesse 14 autres, au nom de sa haine du féminisme.

Cet événement dramatique a mis en lumière le manque de connaissances et l'improvisation des pouvoirs publics dans la gestion de la crise et la prise en charge des victimes de troubles psychotraumatiques. Profondément affecté, il décide d'orienter ses travaux scientifiques pour un doctorat dans le domaine du stress post-traumatique.


Le constat d'une réponse thérapeutique inadaptée aux victimes de traumatismes


Les personnes souffrant de TSPT ne bénéficient pas toujours de traitements satisfaisants permettant de les soigner et de les guérir sur le long terme. Depuis les années 2000, Alain Brunet fonde son travail sur les découvertes scientifiques concernant le cerveau et le fonctionnement de la mémoire, selon lesquelles la mémoire émotionnelle n'est jamais figée à jamais, et peut être modifiée.

Il a consacré sa carrière scientifique à la recherche d'un traitement permettant de guérir les origines des troubles émotionnels chez les personnes exposées à des événements violents (guerre, terrorisme, agressions, accidents, viols, catastrophes naturelles).


Alain Brunet, professeur agrégé de psychiatrie de l'Université McGill


Alain Brunet, PhD, lauréat du prix principal de McGill pour la sensibilisation du public (2016), est le directeur sortant du programme de recherche Santé mentale et Société qui regroupe plus de 150 personnes à l'Institut Universitaire Douglas en Santé Mentale (Montréal).

Il est Professeur Associé au Département de Psychiatrie de l'Université McGill (Canada).

Il a démontré par de nombreux essais cliniques chez l'homme que la force émotionnelle d'un souvenir traumatique peut être atténuée chez les personnes ayant développé un stress post-traumatique.

Il a développé la Thérapie de la Reconsolidation™ Therapy, qui soulage les patients de leur traumatisme, en 6 semaines, dans 70% des cas.


Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, il propose à l'AP-HP d'utiliser sa méthode thérapeutique pour mettre en place un dispositif de prise en charge à grande échelle des patients atteints de TSPT, à la hauteur de l'impact traumatique des événements. Avec la participation de 20 hôpitaux français, dont la Pitié-Salpétrière, cela a permis à des centaines de patients d'intégrer ce protocole unique.

248 views0 comments